Isolant en fibres de chanvre et lin BIOFIB duo

Isolant en fibres de chanvre et lin BIOFIB duo. BIOFIB duo est un isolant qui mixe les fibres de chanvres et fibres de lin.

L’isolant en fibres de chanvre et lin BIOFIB duo bénéficiait déjà d’un avis CSTB mais CAVAC Biomatériaux passe aujourd’hui un cap avec l’obtention de la certification ACERMI de son produit écologique ( épaisseurs de 45 à 200 mm).

L’isolant en fibres de chanvre et lin BIOFIB duo figure parmi les tous premiers isolants biosourcés à bénéficier de cette Continuer la lecture de Isolant en fibres de chanvre et lin BIOFIB duo

Avantages d’ une toiture végétale

Avantages d’ une toiture végétale. Quels sont les avantages d’une toiture végétale ? ( voir Toiture végétale)

Pouvoir isolant de la toiture végétale: la toiture végétale a l’ avantage d’ être particulièrement efficace à la fois contre le froid mais également pour se préserver de la chaleur estivale .

Prolongement de la durée de vie des toitures : les toitures sont protégées avec moins de chocs thermiques et un ensoleillement réduit grâce à une toiture végétale.

Bénéfices pour l’ environnement d’une toiture végétale: l’ été, les végétaux contribuent à refroidir la température ambiante par un effet de microclimat , tout en contribuant à réduire la pollution. Les Continuer la lecture de Avantages d’ une toiture végétale

Inconvénients de l’ isolation par l’ extérieur

Inconvénients de l’ isolation par l’ extérieur. Quels sont les inconvénients de l’ isolation par l’ extérieur ?

L’isolation par l’extérieure offre de nombreux avantages ( voir Avantages de l’ isolation par l’ extérieur) mais possède aussi certains inconvénients.

Coût de l’ isolation par l’ extérieur : l’isolation par l »extérieur coûte plutôt cher , compter entre 50 et 75 euros/m² ( contre 20 et 40 euros/m² pour l’ isolation intérieure ). Tenir compte aussi d’ éventuels travaux de ravalements de façade et l’ obligation de monter des échafaudages . Toutefois, si un ravalement est nécessaire , effectuer les deux opérations en même temps devient une excellente opportunité . L’ absence de perte de surface et meilleure isolation qu’à l’ intérieur compensent en grande partie ce surcoût .

Type et qualité de façade : une façade découpée présentant de nombreux décrochements et / ou fenêtres rendra le Continuer la lecture de Inconvénients de l’ isolation par l’ extérieur

Isolation

Différents types d’isolation:

L’isolation peut se faire par l’extérieur ou l’intérieur. L’isolation extérieure et l’isolation intérieure ont la même efficacité. Le choix se portera sur l’isolation extérieure ou sur l’isolation intérieure pour des questions de praticité, d’esthétique ou d’économies. L’isolation extérieure permet de gagner de la place à l’intérieur et de garder la charpente apparente. Cependant l’isolation extérieure ne peut se faire que lors de la construction ou à l’occasion d’une rénovation de la toiture. L’isolation intérieure est moins coûteuse et peut être faite à tout moment. Il faut cependant que la toiture soit en bon état sinon l’isolation s’avèrera inutile. La charpente doit être traitée avant l’isolation si nécessaire car ensuite elle ne sera plus accessible.
L’isolation thermique permet d’éviter le transfert de chaleur. En hiver, l’isolation thermique réduit la déperdition de chaleur ; en été, l’isolation thermique empêche la chaleur d’entrer à l’intérieur et maintient la maison fraîche. Dans tous les cas, l’isolation permet de réaliser des économies d’énergie. L’isolation thermique est soumise à une réglementation depuis 1989, qui impose des niveaux de performances. Les normes diffèrent selon les régions.
L’isolation phonique permet d’atténuer les bruits extérieurs provenant essentiellement de la circulation routière et ceux dits aériens provoqués par des appareils de hi-fi, des télévisions.

Qu’ est ce qu’ une maison Eco-performante ?

Voici un exemple de maison eco-performante économe de 100m² avec analyse de son coût de fonctionnement sur 20 ans .

Cette maison eco-performante est construite en double mur parpaing / brique creuse ( sauf le mur sud en ossature bois ), isolation des murs en fibre de bois , isolation de la toiture en ouate de cellulose , triple vitrage en façade est et ouest . Elle est équipée d’un poêle à granulés de bois , d’un chauffe-eau solaire couplé à une pompe à chaleur pour l’eau chaude et d’une ventilation double fux .

Les besoins en chauffage , eau chaude sanitaire ( ECS ), ventilation éclairage et auxiliaires sont estimés à 31 kWhep/m² .an .  Les 37,8m² de capteurs photovoltaïques produisent quant à eux 82 kWhep/m².an

Bilan :

Coût de la construction de cette maison eco-performante : 204 597 euros HT ( soit 1 316 euros HT/m² SHON) hors honoraires de la maîtrise d’ oeuvre , coûts des études thermiques et tests de perméabilité à l’air . Le mode constructif , avec notamment le double mur , entraîne un surcoût estimé à  18 euros HT/m² par rapport à un mur traditionnel . L’ installation photovoltaïque a coûté environ 30 000 euros HT .

En partant d’une hypothèse d’ augmentation du coût de l’ énergie de 7% par an , on estime que cette maison eco-performante permet une économie de 51 000 euros sur 20 ans .

Conductivité thermique

Chaque matériau possède une conductivité thermique propre.Pour classer les matériaux selon ce critère, on utilise le coefficient lambda. Le coefficient lambda s’exprime en watts par mètre kelvin et représente la quantité de chaleur traversant un mètre carré de matériau d’une épaisseur d’un mètre, soit un mètre cube, avec une différence de température d’un degré entre les deux faces, dans un temps donné.

La conductivité thermique est une caractéristique constante et propre à chaque matériau.

Plus la valeur du coefficient lambda est faible, plus le matériau est isolant. Un matériau est considéré comme isolant si son coefficient lambda est inférieur à O.06 W/m.K.

Un même matériau présente des valeurs différentes selon qu’il est sec ou humide. C’est pourquoi, avant d’isoler un mur humide, il convient de l’assécher ou de stopper la source d’humidité.

Complexes isolants

Un complexe isolant manufacturé comprend un parement – une plaque de plâtre à bords amincis avec une couche collée plus ou moins épaisse d’isolant de différentes natures:

Pour une laine minérale – la colle est une résine thérmofusible

Pour les plastiques alvéolaires – la colle est en polyuréthane ou uréeformol

En fonction de leur résistance à la vapeur d’eau les complexes isolants sont classés en 3 catégories:

* Catégorie P1 pour les parois en maçonnerie et en béton avec la résistance thermique supérieure à 0,086 m2. K/W pour les constructions situées en dehors des  zones très froides

* Catégorie P2 pour les parois  en béton  avec la résistance thermique inférieure à 0,086 m2. K/W pour les constructions situées en dehors des  zones très froides

* Catégorie P3 pour les parois verticales en maçonnerie et en béton  en zone très froide ( température de base inférieure à -15°C)

Inerties thermiques

Exemples d’inerties thermiques:

Inertie très  faible (A)

* plancher bois sur isolant

* plafond léger (plaque de plâtre et isolant)

* murs isolés  par l’intérieur ( isolant et  plaque de plâtre)

* murs à ossature bois

* cloisons légères

Inertie faible (B)

Idem que A avec cloisons en carreaux de plâtre

Inertie moyenne (C)

Idem que B avec plancher lourd (10 cm de béton sur isolant)

Inertie forte (D)

* plancher en béton

* murs lourds isolés par l’extérieur

* mono murs d’épaisseur supérieure à 30 cm

* cloison lourdes

* plafond lourd (toiture-terrasse)

Pieds-droits: traitement

Pieds-droits: dans le cas d’un plancher bois, installer un pare-vapeur indépendant au niveau des rampants en le prolongeant au niveau des pieds-droits et de la partie horizontale, jusqu’à la panne sablière.

Sur un plancher en béton, le pare-vapeur est arrêté au niveau du plancher et étanché avec un mastic sur le sol.

Si le rampant descend jusqu’au sol, il est alors nécessaire d’isoler la poutre sablière avec un isolant de caractéristiques thermiques au moins équivalentes à la caractéristique de l’isolant posé dans le rampant.

Isolation thermique extérieure avec support d’ enduit épais

L ‘isolation thermique extérieure  (ITE) avec support d’enduit épais nécessite des panneaux isolants spécifiques rainurés en queue d’aronde en face avant.

Il faut aussi installer des profilés de départ par fixation mécanique, en partie basse de la construction. Selon le type de support et sa planéité, vous pouvez réaliser la pose des panneaux par collage, par fixation mécanique ou en calé/ chevillé. Dans  ce cas, la pose sur profilés n’est pas autorisé.

Lorsque les panneaux isolants sont posés, fixez un treillis métallique maintenu  dans leur partie supérieure au moyen de chevilles et d’agrafes ou de cavaliers. Les lés de treillis doivent se chevaucher sur une largeur d’au moins six mailles. Fixez des renforts de 50×30 cm au niveau des angles des baies. C’est également à cette étape qu’il faut fixer les renforts d’angle. Au niveau des tableaux d’ouvertures, découpez le treillis selon deux diagonales, passant par le centre de la fenêtre.

Découpez à la mesure, rabattez sur les tableaux et fixer.Appliquez l’enduit au moyen d’une machine à projeter avec une passe de 9 mm environ. Après 24 heures, vous pouvez appliquer la finition, par projection pneumatique et selon la finition choisie.

Matériaux d’isolation

Les matériaux d’isolation se présentent généralement sous forme:

* de rouleaux ou de panneaux pour les isolants fibreux;

* de plaques pour le polystyrène et le polyuréthane;

* de flocons ou granulats ( laine de roche, vermiculite, verre);

* de matériaux de construction ( béton cellulaire, briques à alvéoles multiples);

* de panneaux de doublage constitués d’une plaque de plâtre cartonnée sur laquelle est collé un isolant ( laine minérale, polystyrène ou autre). Ce type d’isolant est désigné sous l’appellation 10 + épaisseur de l’isolant.

Remplissage des ossatures en bois

Lorsque l’ossature bois assure le rôle porteur de l’habitation, on peut utiliser des matériaux de remplissage isolants non porteurs comme les bétons allégés isolants, le chanvre, les fibres de bois etc. Il existe aussi des solutions traditionnelles et écologiques comme le pisé ou la paille qui suscitent un intérêt croissant.

On peut également utiliser les blocs confectionnés avec divers matières comme  les mortiers allégés ou la terre crue. Le respect de l’environnement est assuré pendant la phase de construction, cependant les performances thermiques sont généralement moyennes, voire insuffisantes dans certains cas, ce qui implique alors le recours à une isolation rapportée, mais qui peut être elle-même écologique et naturelle.

Grands principes d’isolation

Il existe 4 grands principes d’isolation:

* L’isolation intérieure: pose de matériaux isolants à l’intérieur du local;

* L’isolation extérieure: pose de matériaux isolants sur les murs de la construction (par extérieur);

* L’isolation répartie: le matériau utilisé pour las construction des parois est isolant;

* L’isolation par remplissage d’ossature

Quelle que soit la position du matériau dans la paroi, la résistance thermique est la même.

Choix des isolants

Les matériaux  de structure courants présentant des performances médiocres, largement insuffisantes pour respecter la réglementation thermique, le recours à des matériaux isolants  s’impose dans  la construction.

Pour réaliser une isolation thermique ou acoustique, différentes solutions et matériaux  sont disponibles, selon les cas, construction ou rénovation.

Lorsque les éléments constructifs porteurs sont également isolants, l’isolation est dite répartie, ce qui implique des matériaux et des mises en œuvre différents de l’isolation rapportée. Ces deux modes d’isolation peuvent se combiner afin d’atteindre des performances élevées.

Les critères de choix d’un produit d’isolation dépendent de ses performances, de son épaisseur, de son domaine d’emploi, de son emplacement  dans la construction, de son prix, de ses caractéristiques environnementales et de sa disponibilité.

Coefficient de conductivité thermique

Le coefficient de conductivité thermique représente le flux de chaleur par mètre carré traversant 1m de matériau homogène, pour une différence de température de 1 degré entre les deux faces.

Les matériaux isolants sont caractérisés par une conductivité thermique faible.

Ce coefficient n’est jamais égal à 0, il y a toujours un transfert de chaleur.

Plus le coefficient de conductivité thermique est faible, plus le matériau  est isolant.

Isolation par exterieur (ITE)

Le principe de l’isolation par extérieur ou ITE ( isolation thermique extérieure) consiste à fixer l’isolant sur le coté extérieur du mur. L’isolant peut servir de support pour la finition ou de remplissage derrière une ossature, qui elle-même supportera la finition. Cette solution est intéressante à étudier dans le cadre d’un projet de rénovation, notamment lorsqu’il est problématique d’intervenir dans une habitation finie et décorée. L’un des inconvénients est la modification de l’aspect extérieur de la construction, ce qui implique la demande d’autorisation.

Grâce à l’isolation par l’extérieur, l’inertie  du mur existant est conservée et optimisée puisque l’isolant, placé coté extérieur, évitera au mur de s’échauffer ou de se refroidir trop rapidement.

Isolants nouvelles générations

Le renforcement de l’isolation thermique des bâtiments demeure la meilleure solution pour réaliser des économies d’énergie. Les solutions futures résident dans l’amélioration drastique de la conductivité thermique des isolants. Le principal composant qui apporte à un matériau son pouvoir isolant aux produits classiques est un gaz ou de l’air. En choisissant des gaz plus performants thermiquement on obtient des performances supérieures aux performances de l’air. Mais le meilleur moyen connu d’empêcher la chaleur de se propager est le vide. Ce principe consiste à créer une enveloppe parfaitement étanche et résistante à la pression atmosphérique, dans laquelle on élimine l’air en l’aspirant.

Isolation des parois verticales

L’isolation des parois verticales peut s’effectuer de différentes manières. L’ Isolation la plus répandue en France, à tort, est l’isolation par l’intérieur, malgré les inconvénients que cette isolation comporte, notamment en ce qui concerne les ponts thermiques et les risques de condensation interne. Ce procédé offre l’avantage d’être rapide et peu onéreux.

L’isolation par extérieur ou ITE (isolation thermique extérieure) constitue la solution la plus efficace, mais sa mise en œuvre exige une maitrise technique plus avancée.

L’isolation répartie ayant recours à des éléments constructifs isolants, concerne uniquement les projets neufs. Cette isolation fait appel à la maçonnerie roulée qui n’est pas difficile à apprendre, mais qui diffère radicalement de la maçonnerie traditionnelle.

Enfin, la technique du double mur, répandue dans le nord de la France et en Belgique, est très intéressante si l’on considère ses performances thermiques. Cependant le coup du procédé reste élevé.

Double vitrage

Le principe du double vitrage consiste à emprisonner entre deux vitres de l’air sec dont les performances thermiques sont bien meilleures que les performances du verre. L’espace, nécessairement étanche, est protégé par un mastic et par l’adjonction d’un produit dessiccatif pour absorber l’humidité de l’air. C’est pourquoi, au fil du temps, il arrive parfois que le produit dessiccatif se sature en humidité, avec pour effet la formation de buée entre les vitres. Les performances thermiques n’étant  plus assurées, il convient alors de procéder au remplacement de la fenêtre.

Les doubles vitrages comprennent en verre de 4mm d’épaisseur, un vide d’air de 2mm et un verre de 4mm.

Pour les doubles vitrages, la notation couramment utilisée reprend, dans l’ordre, les épaisseurs en millimètres des diverses couches, par exemple 4-12-4.

Labels fenêtres et isolation

Une fenêtre est un objet complexe . Résultat , le consommateur se trouve confronté à un maquis de marques et labels, qui n’aide pas à un choix éclairé . Voici la liste des labels pour les fenêtres et l’ isolation .

Le label CSTBat

Il certifie une qualité de fabrication – mais pas de performance – et vous permet d’ avoir une garantie de 10 ans .

Le marquage Acotherm

Il certifie les performances d’ isolation acoustiques et thermiques des vitrages , Continuer la lecture de Labels fenêtres et isolation