Chauffage électrique

Le chauffage électrique est le mode de chauffage le plus polluant ! Dans le pays phare de l’électricité nucléaire, l’accent est mis au tout électrique et notre consommation électrique ne fait qu’augmenter.

chauffage electriqueLa part de l’électricité nucléaire est passée de 78,3% en 2002 à 83,4% en 2004. Mais l’électricité nucléaire (à priori 0% CO2) ne suffit pas à alimenter tous les convecteurs les jours d’hiver et EDF doit alors allumer les centrales thermiques. Or il faut 3,5 fois plus de fioul, de gaz ou de charbon pour alimenter une centrale qui chauffera un logement à l’électricité que si le logement était directement équipé d’une chaudière brûlant ce même fioul ou gaz. Donc 3,5 fois plus de CO2 émis. (rendement des centrales électriques nucléaires ou thermiques = 33% + pertes dans les lignes électriques=11%).

L’Ademe a publié en 2005 une note restée bien discrète différenciant le contenu en CO2 de chaque kilowattheure électrique, selon les usages faits de l’électricité. Il en ressort que chaque kWh électrique consommé en période de chauffage produit 180g de CO2 et jusqu’à 260g les années à hiver froid, cette pollution par contribution à l’effet de serre étant bien évidemment à ajouter aux déchets nucléaires.

Comparatif chauffage gaz / chauffage fioul / chauffage électrique :

– 200 g de CO2 s’il est produit par une chaudière gaz ;
– 280 g de CO2 s’il est produit par une chaudière fioul ;
– 900 g de CO2 s’il était produit par une seule centrale thermique au charbon alimentant un convecteur électrique.

D’après les prévisions de l’ADEME , la contribution CO2 d’un kilowattheure électrique pour le chauffage passera à 300 grammes en 2010. Même s’il est très propre chez vous, le chauffage électrique (dit « à effet Joule ») reste le plus cher et le plus polluant … et le sera de plus en plus. Rapellons que le chauffage électrique est interdit au Danemark et que dans certains cantons suisses, il n’est autorisé que si le promoteur immobilier réussit à démontrer qu’il ne peut pas utiliser un autre mode de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *