Eau chaude sanitaire solaire

L’ utilisation la plus courante de l’ énergie solaire est la production d’ eau chaude sanitaire ( douche , etc .). C’est un système très efficace et peu onéreux .

Eau chaude sanitaire solaireLe coût d’un système complet est d’ environ 7 000 euros TTC dont l’ amortissement se fait en moyenne sur 8 ans .

Fonctionnement

Les panneaux solaires thermiques sont composés d’ un ensemble de capteurs qui convertissent le rayonnement solaire en chaleur alimentant un ballon de stockage ( un système de régulation permet d’ éviter la surchauffe, notamment en été ). Cette énergie va ensuite chauffer l’eau chaude sanitaire ( ECS ) et peut aussi servir de système de chauffage : on parle alors de Système solaire combiné ( SSC ) .

Dimensionnement

Pour la production d’ ECS , les installations sont généralement dimensionnées pour fournir 100% des besoins en été, soit un taux de couverture solaire annuel de 40 à 70% selon les régions . Même un ensoleillement de 1 600 heures est suffisant . Il faut prévoir approximativement 1 m² de panneau par personne .

Concernant le ballon d’ eau chaude, choisissez un volume approprié à vos besoins sans les excéder ! Un surdimensionnement est fréquent et engendre des consommations d’ appoint plus élevées car l’eau chaude produite en excès va se refroidir ( puisqu’ inusitée ), ce qui amène inutilement à recourir à un chauffage alternatif .

Le calcul du volume nécessaire pour le dimensionnement d’un ballon solaire avec un chauffage d’ appoint se base généralement sur une contenance de 35 à 50 litres par occupant ( un peu plus sans appoint ). Si vous faites attention à votre consommation d’eau et ne restez pas 20 minutes chaque jour sous la douche , une trentaine de litres par personne suffiront .

Enfin, plus vous diminuerez les distances entre les capteurs et le ballon et moins vous perdrez d’ énergie et l’ installation n’en sera que simplifiée ( moins de tuyauterie ) et moins coûteuse . Pensez à isoler le ballon ou le mettre dans un endroit chauffé pour éviter à l’eau de se refroidir .

Coût

Selon l’ Ademe, le coût moyen HT d’ un chauffe eau solaire ( famille de 3-4 personnes , ballon de 200 à 300 litres et 3 à 5 m² de capteurs ), installation comprise, est de 3 800 euros HT ( capteurs posés sur un support existant ) à 5 300 euros HT ( capteurs intégrés à la toiture, pour une construction neuve ). Mais il existe une certaine disparité selon les régions puisqu’il faut prévoir un peu moins de capteurs pour une installation dans le Sud de la France. D’ autre part , une chauffe-eau solaire avec des capteurs intégrés dans la toiture est 10% plus cher qu’une installation avec des capteurs posés dessus . Le prix peut donc varier selon la région de 3 500 euros HT à 7 000 euros HT .

On estime que chaque m² de capteurs évite l’ émission dans l’ atmosphère d ‘environ 150 à 300 kg d’ équivalent CO2 par an . Une famille de 4 personnes vivant en Rhône Alpes réduit ainsi ses émissions de gaz à effet de serre annuelles d’ une tonne !

Entretien

Les panneaux solaires ont l’ énorme avantage de nécessiter très peu de maintenance tandis qu’ils ont une durée de vie très longue ( au moins une trentaine d’ années ). En règle générale , il suffit de procéder à un nettoyage annuel des capteurs . Il peut être fait lors de la visite d’entretien annuel d’un professionnel qualifié si vous souscrivez à un contrat de maintenance. Son coût varie de 50 à 200 euros / an ( 108 euros en moyenne ).

Obligations légales

Toute installation solaire doit faire l’ objet d’une demande préalable d’ autorisation . S’il s’agit d’une construction neuve, la mention de l’ installation d’un chauffe-eau solaire doit être incluse dans la demande de permis de construire. Pour une maison existante, vous devez déclarer ces travaux qui sont considérés comme apportant une modification à l’ aspect du bâtiment .

Pour cette même raison, si votre bâtiment est classé monument historique ou si vous êtes situé sur un site classé, il vous faudra obtenir l’ accord de l’architecte des Bâtiments de France, ce qui s’ avérera certainement très fastidieux – beaucoup de demandes n’aboutissant pas . Cependant, les nouvelles mesures du Grenelle de Environnement souhaitent justement assouplir et rendre plus efficaces les procédures d’ autorisation de travaux . Pour plus d’information, renseignez vous auprès de votre mairie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *