Le chèque énergie

Le chèque énergie est un dispositif qui concerne les ménages modestes qui ont des difficultés pour payer leur facture d’électricité, de gaz, de fioul, de GPL ou de bois.

Son montant maximum est de 227 euros

Environ 4 millions de foyers sont concernés par le chèque énergie, avec un montant moyen du chèque énergie de 150 euros.

Pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, le revenu fiscal de référence annuel ne doit pas dépasser 7700 euros si on est une personne seule, 11550 euros pur un couple avec 2310 euros en plus par personne supplémentaire dans le foyer.

Le chèque énergie est généralisé en France à partir de janvier 2018 et a commencé à être en place dans quelques départements depuis mai 2016, remplaçant au fur et à mesure le tarif social de l’électricité et le tarif social du gaz qui n’existeront plus fin 2017.

Mode d’emploi du chèque énergie

Le chèque énergie est envoyé une fois par an à son bénéficiaire. AUCUNE DEMARCHE N’EST NECESSAIRE POUR LE RECEVOIR.

Le chèque énergie permet de payer:

  • une facture d’énergie, auprès d’un fournisseur d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou d’autres combustibles de chauffage (bois, etc.)
  • les charges de chauffage incluses dans la redevance, si on est logé dans un logement-foyer conventionné
  • certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement comme
    – isolation des parois opaques (murs) ;
    – isolation des parois opaques (toitures) ;
    – isolation des parois vitrées ;
    – protection des murs, toitures ou parois vitrées contre le rayonnement
    solaire ;
    – équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS) fonctionnant au bois ou autre biomasse ;
    – équipements de production d’ECS fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur ;
    – chaudières à condensation ou à micro
    – cogénération, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse, énergie éolienne).
    – isolation thermique des planchers bas ;
    – volets isolants ou portes d’entrées donnant sur l’extérieur ;
    – régulation et programmation du chauffage ;
    – appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire ;
    – calorifugeage ;
    – raccordement à un réseau de chaleur ;
    – réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) en dehors des cas où la réglementation le rend obligatoire ;
    – borne de recharge de véhicule électrique.De nouveaux équipements sont aussi éligibles pour les départements d’Outre-mer :
    – les protections des parois opaques et vitrées contre les rayonnements solaires;
    – les systèmes de ventilation de type ventilateur de plafond ;
    – le raccordement à un réseau de froid

Le site gouvernemental https://chequeenergie.gouv.fr/  permet de vérifier l’éligibilité d’un chèque énergie via son numéro:

chèque énergie

le site sert aussi aux professionnels afin qu’ils puissent encaisser le chèque énergie.

Pour toute demande d’information sur le chèque énergie, on peut appeler le 08 05 20 48 05.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *