MaPrimeRénov ouverte à tous dès janvier 2021

L’aide à la rénovation thermique des logements MaPrimeRénov‘ sera ouverte à tous dès janvier 2021 et donc aussi

MaPrimeRénov remplace le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah.

Entrée en vigueur au 1/1/2020, elle finançait au départ les ménages modestes mais ne vous attendez pas à des miracles avec MaPrimeRénov.

MaPrimRenov’ considère qu’il y a 4 catégories de demandeurs en fonction de leurs revenus.

  • bleu pour les ménages très précaires,
  • jaune pour les ménages précaires,
  • violet pour les ménages aux revenus intermédiaires
  • rose pour les ménages aisés

Notez que les plafonds sont moins élevés en province qu’en Ile-de-France.

Concrètement, 2021 permet aux 2 dernières catégories de toucher MaPrimRenov’.

En fonction des revenus, on a le droit à une prime plus ou moins élevée et de types de travaux pris + ou – en charge , sur la base d’un devis daté au minimum du 1er octobre 2020 et réalisé par un artisan RGE.

Attention car dans beaucoup de cas, la prime MaPrimRenov’ ne suffit pas pour payer les travaux.

Il faut alors compléter avec un certificat d’économie d’énergie qui garantit le gain lié aux travaux.

Un système de bonus existe également. Si le gain énergétique est supérieur à 55%, on peut avoir une prime exceptionnelle allant jusqu’à 3 500 euros pour un ménage aisé et 7 000 euros pour un ménage aux revenus intermédiaires.

Tous les ménages peuvent aussi avoir un bonus BBC s’ils atteignent avec les travaux une étiquette énergétique A ou B sur le diagnostic énergétique de leur appartement ou maison.

C’est la même chose pour ceux qui sortent des catégories F et G, associées aux passoires thermiques. Le montant de la prime va alors de 1 500 à 500 euros selon les revenus.

Comment évaluer le montant de MaPrimeRénov‘ que vous pouvez avoir ?

Le réseau public Faire https://www.faire.gouv.fr/ propose sur son portail internet un simulateur officiel et personnalisé baptisé Simul’Aid€s.

MaPrimeRénov’ ajoute un bonus quand les travaux permettent de sortir le logement de l’état de « passoire thermique » (étiquette énergie F ou G).

MaPrimeRénov‘ pour les co-propriétaires

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, les copropriétés doivent réaliser
des travaux permettant un gain énergétique de 35 % sur des biens composés de résidences principales à 75 % minimum.

Comment demander MaPrimeRénov‘ ?

Le dossier de demande d’aide se dépose sur maprimerenov.gouv.fr (Les propriétaires bailleurs pourront le faire à partir de juillet 2021 ).

Les copropriétés peuvent déposer leur dossier via leur syndic à partir
du 11 janvier 2021.

A noter que les travaux commencés sur la base de devis signés
depuis le 1er octobre 2020 sont éligibles, même s’ils sont terminés et
payés (à condition qu’ils correspondent aux critères
d’accès à MaPrimeRénov’
).

MaPrimeRénov’ est versée en une fois, dès la fin des travaux mais une avance de frais peut être accordée pour payer l’acompte des travaux. On peut aussi mandater quelqu’un (proche, artisan agréé…) pour faciliter les démarches.

Pour + de détails sur MaPrimeRénov’ , voici la brochure officielle

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.