Meubles et isolation phonique

Le bruit est une des nuisances majeures de notre époque. Que ce soit dans des immeubles mal insonorisés (notamment les bâtiments construits dans les années 70 et 80) ou dans les maisons individuelles situées à proximités de routes ou de chantiers.

Que le bruit soit important ou léger, sa persistance peut réellement rendre fou. Ne jamais entendre le silence met dans un état de stress et d’anxiété permanent.

Les capacités d’attention et de tolérance aux évènements de la vie baissent et l’on peut reporter sur ses proches l’énervement causé par le bruit. Le bruit augmente de manière considérable le niveau de stress.

L’isolation phonique peut bien sûr se faire avec des revêtements spéciaux (sans aller jusqu’à transformer son logement en chambre d’enregistrement imperméable aux bruits extérieurs) ou avec des tentures et tapis.

On oublie aussi que tout simplement, un logement est d’autant plus sonore qu’il est … vide. Tableaux, grandes plantes vertes mais aussi des meubles peuvent considérablement réduire le bruit car ils absorberont les ondes sonores.

Dans un salon, outre les classiques gros meubles en bois, on peut aussi insonoriser avec les gros canapés de style Le Corbusier (qu’on peut trouver à prix assez intéressants sur Retroeurope.com ).

Dans la cuisine, attention aux placards vides qui peuvent servir de caisses de résonance. Dans les chambres, si on peut privilégier les lits et meubles en bois plutôt que les structures métalliques, on amortira d’autant plus le bruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *