Types de parquet

Type Définition Avantages Inconvénients
A coller Les lames sont collées directement sur une chape fine de ciment.

Les lames ne sont pas rainurées et le coût est moins élevé.

Silencieux Le sol n’étant jamais parfaitement plat, les irrégularités devront être gommées au ponçage : fastidieux !

Ne permet pas les lames longues pour cette même raison.

Le parquet se décolle si de l’eau s’infiltre dans la chape (fuite …).

Sur lambourde Les lames sont clouées sur des tasseaux, eux même vissés au sol. Le mode de pose traditionnel.

Permet de mettre une isolation.

Dans une construction neuve, évite de faire une chape fine.

Bruyant
Flottant Les lames sont collées entre-elles et posées sur une sous-couche de mousse ou de liège. Rapide à poser. Pose droite seulement.

Comment choisir du parquet ?

Entretien simplifié, ambiance naturelle et authentique, le parquet dispose de nombreux atouts. En France, le chêne remporte encore le plus franc succès, représentant un peu moins de la moitié de la production de parquet , devant les bois exotiques et le hêtre.

parquet types pose essence boisLe boom progressif de l’exotisme provient sans doute des coloris proposés (comme avec le Wengé, bois foncé des régions tropicales et équatoriales d’Afrique ou le bambou) mais aussi de leurs durabilités.

Le parquet est un revêtement de sol en bois composé de la couche d’usure (partie sur laquelle on marche). Cette couche d’usure doit avoir une épaisseur d’au moins 2,5 mm. Pour les puristes, les sols stratifiés, qui ne disposent pas de cette couche, ne rentrent donc pas dans la catégorie des parquets. La pose de parquet ne se révèle Continuer la lecture de Comment choisir du parquet ?

Bruits d’impact

Les bruits d’impact sont provoqués par des chocs sur les parois horizontales ou verticales.

Les plus classiques parmi les bruits d’impact sont les bruits de pas sur le sol.

La propagation des bruits d’impact s’effectue dans toutes les directions par les éléments de la construction (gros œuvre, tuyauteries, poutres métalliques).

2 types de mesure normalisés existent pour quantifier les bruits d’impact:

1. Niveau de pression pondéré du bruit de choc normalisé. Ce niveau s’exprime par l’indice L’nT,W en décibels. Le niveau de pression pondéré du bruit de choc normalisé permet de mesurer la différence de bruit reçu avant et après la pose d’une isolation. Plus  le niveau est faible, meilleur est l’isolement du local aux bruits de chocs.

2. Réduction du niveau de bruit de choc pondéré. Plus la réduction du niveau de bruit de choc pondéré  est élevée, meilleure est la performance du produit.

Laine de chanvre

La laine de chanvre se présente sous différentes formes : vrac, rouleaux , panneaux semi-rigides , épaisseurs variant de 50 mm à 100 mm . Quels sont les avantages , désavantages et inconvénients de la laine de chanvre ?

laine de chanvre isolantLes panneaux de laine de chanvre contiennent 10 à 20% de fibres polyester ( servant de liant ) et sont surtout utilisés pour les surfaces verticales ( murs ). Environ 15 euros/m² pour 100 mm d’ épaisseur .

Avantages de la laine de chanvre

produit naturel renouvelable et recyclable : il valorise les déchets de chanvre produits par l’ industrie textile ( la chènevotte ). S’ agissant d’une plante de nos régions, son transport ( comme la fabrication d’ isolant ) consomme peu d’ énergie . La laine de chanvre n’appauvrit pas les sols . Le chanvre est sans doute l’ isolant le plus respectueux de l’ environnement .

Performances de la laine de chanvre : très bonne résistance thermique et bonne Continuer la lecture de Laine de chanvre

Isolants d’ origine végétale

Il existe une grande variété de végétaux utilisés pour les isolants d’ origine végétale : chanvre , lin , paille , bois , coco …

Issus de produits naturels , les isolants d’ origine végétale sont toutefois rarement exempts d’ additifs pour les rendre résistants . Particulièrement adaptés aux murs , combles et toitures , les performances thermiques des isolants d’ origine végétale sont très bonnes pour une durée de vie appréciable .

Les isolants d’ origine végétale ont l’ inconvénient d’ être chers ( entre 10 et 25 euros /m²  selon les produits ) avec des performances acoustiques parfois inégales .

Plumes de canard : avantages et désavantages

La plume de canard est un isolant d’ origine animale qui se présente sous  forme de panneaux ou rouleaux , qui ne contiennent en réalité que 70% de plumes de canard , le reste se décomposant en laine de mouton et fibres de polyester servant de liant .

plumes de canard isolant isolationQuels sont les avantages des plumes de canard pour l’ isolation ?

Performances : la plume de canard est un bon isolant thermique et acoustique , régulateur d’ humidité ( pas besoin de pare-vapeur ).

Ecologique : la plume de canard est un matériau naturel naturellement répulsif contre les insectes . Traité à 150°C pour limiter les risques allergènes ( acariens ) et adjonction Continuer la lecture de Plumes de canard : avantages et désavantages

Laine de mouton : avantages et désavantages

La laine de mouton est un isolant d’ origine animale qui se présente sous différentes formes : vrac , rouleaux ou panneaux semi-rigides , compter environ 15 euros/m² pour 100 mm d’ épaisseur.

laine de mouton isolantLa laine de mouton provient généralement de la valorisation de rebuts non exploités par l’ industrie textile . Cela rajoute une dimension écologique indéniable à ce matériau .

Quels sont les avantages de la laine de mouton pour l’ isolation ?

Performances : la laine de mouton est un très bon isolant et régulateur d’ humidité . La laine de mouton peut absorber une grande quantité d’ eau ( jusqu’ à 33% de son poids ) – ce qui permet de l’ utiliser dans des pièces avec beaucoup de vapeur d’eau . Naturellement assez Continuer la lecture de Laine de mouton : avantages et désavantages

Isolants d’ origine animale

Les isolants d’ origine animale sont essentiellement de la laine de mouton ou des plumes de canard .

Bien que naturels , la laine de mouton ou les plumes de canard sont des matériaux nécessitent néanmoins divers traitements pour les protéger des agressions ( insectes dont les mites pour la laine , rongeurs … ) et les rendre résistants au feu .

D’autre part, contrairement aux isolants végétaux , la fabrication des isolants d’ origine animale nécessite souvent plus d’ énergie car ils doivent être Continuer la lecture de Isolants d’ origine animale

Comment choisir un isolant ecologique ?

Comment bien choisir son isolant ? Quel type d’ isolant écologique et naturel choisir ?

sels de bore isolant naturel ecologiquePour chaque isolant , il est important de se renseigner sur sa résistance thermique pour s’ assurer que son efficacité sera conforme à vos objectifs.

Il faut tenir compte du fait que, même si les isolants sont d’ origine naturelle, rares sont les isolants qui ne sont pas traités . Généralement, il s’agit de les protéger contres les insectes , rongeurs et autres champignons . On trouve des insecticides , fongicides et des répulsifs pour éloigner les rongeurs . Certains isolants subissent également un traitement pour les rendre plus résistants au feu.

Les produits les plus couramment employés sont les sels de bore ( le plus inoffensif ), du phosphate d’ ammonium , de la Continuer la lecture de Comment choisir un isolant ecologique ?

Isolants écologiques

Il existe une grande variété de matériaux  isolants , mais tous ne sont pas écologiques . Voici les types d’ isolants naturels et facilement recyclables , pour lesquels l’ énergie nécessaire à la fabrication et au transport ( énergie grise ) est moindre .

isolant ecologique naturel recyclableFormat des isolants écologiques

La plupart des isolants écologiques sont disponibles sous plusieurs formes . On peut les trouver :

– En vrac , sous forme de flocons , billes , granulats , paillettes , amas de fibres … vendus en sac. Ces isolants sont généralement destinés à combler des espaces vides, notamment ceux qui sont peu accessibles . Ils peuvent être appliqués de différentes manières : bourrage , déversement , insufflation , projection , flocage , voire être utilisés en mélange avec un liant ( mortier par exemple ). Généralement moins coûteux , ces Continuer la lecture de Isolants écologiques

Isoler un mur à ossature bois

isolation ossature bois murIsolation mur à ossature bois : idéale pour les murs irréguliers , cette solution permet d’ intercaler les panneaux isolants semi-rigides ( ex: laine de bois , laine de lin , laine de coton …) ou des isolants en vrac ( insufflés sous pression ou projetés ) entre deux ossatures en bois : la première est fixée à la paroi , la deuxième sert de support pour les panneaux de finitions ( ex : plaques de plâtre).

Cette technique rend aisée le passage des gaines si nécessaire . Si besoin est, un pare-vapeur peut venir couvrir les panneaux semi-rigides

Isoler un mur : panneaux composites avec doublage collé

panneaux composites doublage collePanneaux composites avec doublage collé : il existe des panneaux tout-en-un, formés d’un isolant ( généralement synthétique ou laine minérale ) collés au parement en plâtre . Ils peuvent être facilement fixés à la paroi par collage ou mécaniquement .

Par contre, il faut agencer l’ ensemble des gaines ( électricité , téléphone …) au préalable . Cette méthode est pratique parce qu’il n’y a qu’un seul produit à mettre en place , malheureusement les isolants proposés ne sont pas des Continuer la lecture de Isoler un mur : panneaux composites avec doublage collé

Isoler des murs : isolant derrière une contre cloison maçonnée ou sur une ossature

Isolant contre cloison maçonnee ossatureIsolant derrière une contre cloison maçonnée ou sur une ossature : cette approche s’adapte aussi bien aux murs réguliers qu’ à ceux qui ne le sont pas.

La technique de l’ isolant derrière une contre cloison maçonnée ou sur une ossature consiste à coller ou fixer mécaniquement un isolant au support ( ex : bois feutré ), ce qui permet de le dissocier du parement ( ex: briques ) .

De plus , cette solution offre l’ avantage de disposer d’ espace pour mettre en place le réseau électrique et les Continuer la lecture de Isoler des murs : isolant derrière une contre cloison maçonnée ou sur une ossature

Isolation des murs

Les murs sont la deuxième source de déperdition de chaleur après la toiture ( 20 à 25% ). Il est essentiel de bien isoler les murs et l’ isolation des murs mérite une attention particulière .

isolation murLes parois existantes doivent être saines, bien sèches, propres et décapées ( pas de poussière , traces de peinture , papier peint …). Localiser l’ emplacement des câbles électriques dans les murs, les fils de téléphone, antenne de télévision … Si l’ installation est ancienne ou semble s’ être détériorée ( ex: fils dénudés ), il faut la remettre en état. Dans ce cas, il est vivement conseillé de faire appel à un électricien . Ensuite, tout au long des travaux d’ isolation, lorsque vous positionnez l’ isolant ou les panneaux, vérifiez Continuer la lecture de Isolation des murs

Isolation dalle sur terre plein

Une bonne isolation permet également d’ éviter les remontées d’ humidité dans le logement, un bénéfice loin d’ être négligeable .

isolation dalle terre pleinLorsque votre sol est constitué d’ une dalle traditionnelle en béton , il existe plusieurs techniques qui dépendent grandement de votre choix d’ isolant .

Si votre matériau est sensible à l’ humidité , il faut lisser le sol ( on peut disposer un lit de sable ) puis couvrir d’ un film étanche avant de positionner une ou deux couches d’ isolants. Une deuxième dalle peut ensuite être coulée Continuer la lecture de Isolation dalle sur terre plein

Isolation du sol et des planchers

Au delà de limiter les déperditions d’ énergie , bien isoler les sols participe pleinement à la sensation de confort thermique . Inconsciemment, cela limite l’ envie de monter le chauffage .

isolation sols planchersL’ isolation des planchers est particulièrement recommandée dans 3 cas :

– le plancher est situé au dessus d’un local non chauffé ( cave , garage local technique ) ou d’un vide sanitaire ( espace de faible hauteur entre le sol et le plancher d’une construction ).

– le plancher est en contact avec l’air extérieur ( ex: un plancher au 1er étage en Continuer la lecture de Isolation du sol et des planchers

Isoler des combles habitables : isolation sur chevrons ( sarking )

L’ isolation de combles habitables implique d’ isoler la toiture . Il existe deux solution pour isoler les combles habitables :  l’ isolation sous rampants avec parements de finition et l’ isolation sur chevrons ( sarking ).

isolation sur chevronsIsolation sur chevrons ( sarking )

L’ isolation sur chevrons consiste à appliquer l’ oscillation entre les chevrons ( qui forment la charpente du toit et soutiennent les lattes de la toiture ) et le revêtement de toiture ( tuiles ) . Pour des questions pratiques, le travail se fait par l’ extérieur .

En conséquence, l’ isolation sur chevrons s’adresse prioritairement pour une construction neuve, une extension ou lors de la refonte complète d’une toiture .

Le principe repose sur la mise en place d’ une sorte de plancher ( le platelage ) sur les chevrons , par dessus lequel l’ isolant est positionné . Lorsqu’un Continuer la lecture de Isoler des combles habitables : isolation sur chevrons ( sarking )

Isoler des combles habitables : isolation sous rampants avec parements de finition

L’ isolation de combles habitables ( qui ont pour vocation à être chauffés ) implique nécessairement d’ isoler la toiture et non plus le plancher , ce qui s’ avère plus fastidieux . Il existe deux solution , la première étant l’ isolation sous rampants avec parements de finition .

isolation sous rampants parements de finitionIsolation sous rampants avec parements de finition

L’ isolant est fixé parallèlement à la pente du toit ( le rampant ) pour englober tout l’ espace chauffé . Si votre toit est doté d’une sous toiture , positionner le matériau contre celle-ci . L’ isolant peut être posé en une seule couche directement sous la charpente ou en 2 couches , une s’intercalant entre les chevrons , la deuxième dessous ( sur le même principe Continuer la lecture de Isoler des combles habitables : isolation sous rampants avec parements de finition

Isolation entre les solives

isolation entre solives isolerEn l’ absence de plancher ( ce qui se traduit concrètement par un jeu de solives sur lesquelles un plafond vient se fixer ), le principe d’ isolation est similaire à l’ isolation du plancher , mais il est obligatoire de mettre deux couches d’ isolant : une pour combler l’ espace entre les solives et une qui repose au dessus pour réduire les ponts thermiques.

Vous pouvez utiliser un isolant sous n’importe quelle forme ( vrac, rouleau , Continuer la lecture de Isolation entre les solives