Puits canadien ou puits provençal

Ce système de ventilation ( puits canadien ou puits provençal ) qu’ utilisaient déjà les Romains s’avère une solution très agréable été comme hiver car l’air est puisé dans le sol où la température reste constante tout au long de l’année ( oscillant entre 5 et 15 °C en moyenne en France ).

puits canadien provençalCette climatisation naturelle est d’autant plus avantageuse dans les régions où le différentiel de température entre l’ été et l’ hiver est important ( > 20°C ).

Concrètement, un réseau de tuyaux permet à l’air de circuler dans le sol avant de ventiler l’ intérieur des bâtiments . D’ un diamètre d’environ 15 cm , ils doivent être enterrés à au moins 1,50 m de profondeur . En été, le sol étant plus frais que l’air ambiant, le puits canadien joue le rôle de climatisation , pouvant réduire la température de 5 à 10°C dans les locaux . En hiver, le phénomène s’inverse : le sol , plus chaud, permet de gagner quelques degrés ( 4-5 °C ), limitant le recours au chauffage . Le système nécessite simplement une pompe pour diffuser l’air dans le bâti ; au final , la consommation électrique est quasiment nulle pour un gain énergétique conséquent . Le puits canadien s’avère donc une solution particulièrement avantageuse pour l’environnement .

Vu les travaux de terrassement qu’ occasionne un tel système, il s’adresse avant tout aux constructions neuves . Son coût avoisine 1 500 euros ( travaux, installation, matériel ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *