Systèmes décentralisés de distribution de chaleur et de froid

Les installations de chauffage décentralisées – poêles , radiateurs électriques ou à gaz , etc. – produisent de l’ énergie calorifique dans les locaux mêmes .

Les systèmes  décentralisés de ventilation mécanique aspirent l’ air extérieur à même la façade et permettent ainsi de se passer d’ une centrale de ventilation et d’un réseau de gaines . Si la multiplicité de petits appareils qu’impliquent de tels systèmes en rend la maintenance plus lourde, il existe aujourd’hui des appareils modulaires faciles d’ entretien , qui remédient en partie à cet inconvénient . Ceux-ci peuvent en général réchauffer l’air comme le refroidir .

Dans les bâtiments à haut niveau thermique , comme les maisons passives , il est possible de renoncer à un système de chauffage traditionnel ( c’est à dire composé d’une chaudière , d’un système de distribution et de corps de chauffe ). Dans un tel cas , l’ apport nécessaire en énergie de chauffage peut être assuré – en même temps que le renouvellement d ‘air voulu – par l’ installation de ventilation , malgré les inconvénients physiques que présente l’ air en tant que fluide caloporteur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.