Ventilation naturelle par défauts d’ étanchéité

La ventilation naturelle par défauts d’ étanchéité de l’ enveloppe correspond au renouvellement d’ air s’ effectuant, en majeure partie , par les joints des portes et des fenêtres . Ce mode de ventilation pose toute une série de problèmes .

etancheite air renouvellement ventilationQuels sont les problèmes liés à la ventilation naturelle par défauts d’ étanchéité de l’ enveloppe ?

Il suffit qu’il n’ y ait pas de vent et que les différences de température soient faibles pour que le renouvellement d’ air nécessaire d’un point de vue hygiénique ne soit plus garanti . De plus, les usagers n’ ont en général aucune possibilité d’ agir sur les échanges d’ air s’ effectuant par les joints de l’ enveloppe , ce dont résultent , à la longue, des déperditions thermiques accrues, susceptibles de provoquer de graves dommages . Pour les éviter et assurer un renouvellement d’ air adapté aux besoins, l’ enveloppe des bâtiments économes en énergie – fenêtres comprises – doit être aussi étanche que possible et présenter aucun joint par lequel puisse se produire une ventilation non contrôlée . Cela implique que les besoins en air neuf soient couverts d’une autre manière .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *