Ventilation par les fenêtres

La ventilation naturelle des locaux se fait d’ ordinaire par les fenêtres ou d’ autres ouvertures réglables ( comme les volets ) que l’on ouvre, en fonction des besoins, durant un laps de temps plus ou moins court ( aération intermittente ) ou long ( ventilation continue ).

ventilation fenetresDans la plupart des bâtiments, il est possible d’ assurer ainsi la ventilation des locaux de façon satisfaisante durant la majeure partie de l’ année .

En hiver et en plein été , toutefois, la ventilation par les fenêtres se révèle problématique en raison des déperditions ou des charges thermiques qui en résultent , et ne convient donc que pour une aération intermittente .

Les fenêtres à guillotine et basculantes permettent une meilleure aération que les fenêtres à soufflet , car elles présentent des section d’ amenée et de sortie d’ air d’ égale dimension , réglables à volonté .

Les courants générés lorsqu’on aère un local par les fenêtres sont différents en hiver et en été , car ils dépendent de la différence de température entre intérieur et extérieur .

Lorsqu’un local n’est doté de fenêtres que sur un côté, l ‘air doit sortir et entrer par ces mêmes fenêtres . Dans l’ idéal , la ventilation devrait être transversale ( on dit aussi traversante ), c’est à dire se faire par des fenêtres disposées sur des côtés opposés . Dans un logement, on devrait donc veiller à ce que les pièces soient ventilées transversalement ou, à tout le moins, par des fenêtres situées sur des côtés perpendiculaires .

Les taux de renouvellement d’ air que permet une ventilation par les fenêtres et les défauts d’ étanchéité de l’ enveloppe dépendent dans une large mesure de la vitesse du vent et de la géométrie du bâtiment . Les locaux ne peuvent être ventilés naturellement que s’ils ne dépassent pas une certaine taille . Ainsi , la profondeur des locaux de moins de 4m de hauteur de plafond ne devrait-elle pas dépasser 2,5 fois leur hauteur en cas de ventilation sur un seul côté , 5 fois cette hauteur en cas de ventilation transversale .

Le taux de renouvellement d’ air que permet d’ atteindre une ventilation par les fenêtres dépend aussi dans une large mesure du comportement des usagers . Il est certes bienvenu que ceux-ci puissent contrôler eux-mêmes les apports d’ air neuf, mais il arrive souvent, dans la pratique , que l’on aère trop ou trop peu . Dès lors, une ventilation naturelle assurée par les seuls usagers ne permet pas de garantir un renouvellement contrôlé de l’ air .

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.