Systèmes hybrides de diffusion de chaleur et froid

Certains  systèmes sont capables de diffuser aussi bien de la chaleur que du froid .

Climatiseurs et appareils de climatisation

Comme par exemple les installations de climatisation qui, grâce à un système centralisé , assurent à la fois la ventilation et la régulation thermique des locaux . L’ avantage des climatiseurs est qu’ils permettent aussi d’ humidifier ou déshydrater l’ air et , partant , d’ obtenir pratiquement n’importe quelle qualité d’ air ambiant .

L’ inconvénient des climatiseurs est que l’ air , du fait de sa faible inertie thermique , est un fluide caloporteur peur approprié . Si , pour répondre aux besoins en énergie calorifique ou frigorifique , il se révèle nécessaire d’ augmenter le débit volumique d’ air , cela entraîne une consommation d’ énergie accrue – problème qui ne se poserait pas avec un système tout eau . De, plus , il est rare que les installations de climatisation puissent être réglées par les usagers et de façon indépendante pour chaque local . Cela peut être source de plaintes et de mécontentement , de même que la forte influence qu’ exercent la température , la vitesse et le degré de turbulence de l’ air sur le confort thermique .

Diffusion de chaleur et froid par rayonnement : planchers chauffants réversibles

Les systèmes fonctionnant par rayonnement permettent en général d’ obtenir un confort accru . C’est par exemple le cas des planchers chaufants – rafraîchissants , dits aussi réversibles , où les tubes contenant le fluide caloporteur ou frigorigène sont noyés , en serpentin , dans une salle en béton .

Du fait de l’ inertie thermique du béton, de tels systèmes sont très difficiles à régler , raison pour laquelle on y recourt surtout lorsque les besoins en chaleur ou en froid sont constants , ou bien pour assurer un chauffage ou un refroidissement de base .

La puissance dégagée dépendant toutefois dans une large mesure de la différence de température entre surface de la dalle et l’ air ambiant . Il se produit  , ici aussi , une certaine autorégulation .

Les températures de départ requises étant modérées ( elles sont de l’ ordre de 25°C en cas de chauffage , de 16-20°C en cas de refroidissement ), ces systèmes se prêtent à l’ utilisation de sources d’ énergie renouvelables .

Si la condensation pose ici, sur le principe , les mêmes problèmes que dans le cas des plafonds réfrigérants , le fait que les températures de départ nécessaires soient moins basses permet de tolérer un air plus humide .

L’ association entre fluide frigorigène et masse thermique du béton permet une restitution efficace de l’ énergie accumulée dans les planchers . Ainsi est-il possible , comme dans le cas d’une ventilation nocturne , de réduire les besoins diurnes en puissance frigorifique et d’ obtenir ainsi un profil de charge plus régulier .

Pour qu’un plancher réversible fonctionne bien, il fut que les surfaces de béton puissent céder la chaleur ou le froid sans entrave à l’air ambiant . Les faux plafonds sont donc à proscrire . Une isolation contre les bruits d’ impact réduire elle aussi l’ efficacité du système , car elle limitera les transferts de froid via la face supérieure des planchers .

Appareils de ventilation décentralisés

Les appareils de ventilation décentralisés sont installés contre les murs de façade ou à proximité ( sous un faux plancher ) et bénéficient d’une alimentation directe en air extérieur .

S ‘ils sont très faciles à régler , ces appareils ne peuvent – comme les installations de climatisation – couvrir d’ importants besoins en énergie frigorifique qu’ au prix d’une augmentation du débit volumique d ‘air et , partant , de la consommation électrique du ventilateur , si bien qu’il n’est pas toujours judicieux qu’y recourir comme seul et unique système de régulation thermique . Si l’on opte malgré tout pour cette option , il s’agit alors de prévoir un dispositif d’ évacuation de l’eau de condensation .

Du fait de leur parfaite complémentarité , il est tout à fait judicieux de combiner systèmes de ventilation décentralisés et planchers réversibles .

A l’ instar des installations de climatisation , les systèmes décentralisés requièrent en général des températures de départ de 6-10°C en période de refroidissement et de 30-40°C en période de chauffage .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *