Double mur

Le principe du double mur consiste à placer un isolant entre deux parois maçonnées dont l’une, située coté intérieur, est porteuse et l’autre, située coté extérieur, assure les fonctions décoratives et protectrices.

Ce procédé constructif du double mur ne respecte pas le transfert naturel de la vapeur d’eau. En hiver, il y a donc apparition de condensation au contact de la paroi extérieure, mais cette condensation est faible.

La paroi porteuse peut être construite avec divers matériaux. L’isolant choisi est souvent une laine minérale.

Ce principe constructif du double mur offre l’avantage d’assurer la protection optimale de l’isolant thermique. De plus, le mur de parement ne nécessite que peu d’entretien.

Isolation avec la laine minérale

Le choix du matériau est déterminé par l’isolation adaptée à l’usage futur des combles.
Pour des combles non utilisés, il suffit d’isoler le plancher seul afin que la chaleur ne se propage pas dans les pièces non habitées, soit avec de la vermiculite, soit avec de la laine minérale, qui se pose en deux couches : entre les chevrons et dessus en croisant. L’isolation de la pente de la toiture reviendrait à chauffer inutilement le volume des combles par la chaleur montant du logement.
Si on souhaite transformer les combles en pièce de rangement, la laine minérale avec pare vapeur est l’isolant le plus adapté, quel que soit le type de chevronnage.
Pour la laine minérale, plusieurs solutions sont possibles :
* les panneaux triangulaires à poser entre les chevrons. On viendra finir en vissant la plaque de plâtre sur les chevrons.
* Les rouleaux de laine minérale, à agrafer aux chevrons ou tasseaux de bois.
* Les panneaux de laine minérale à poser avec un système d’ossature métallique.

Evolution des laines minérales

Les producteurs des laines minérales améliorent leur offre car on demande aujourd’hui de produits plus sains et respectueux  de l’environnement.

Désormais les laines de verre ne contiennent plus de formaldéhydes. On utilise de nouveaux liants, d’origine organique ou végétale. Ces liants offrent une meilleure cohésion des fibres, donc un plus grand confort à la mise en œuvre, et rendent la laine plus douce et non irritante.

Les performances thermiques des laines minérales se sont améliorées aussi pour atteindre un lambda de 0,030 W/m.K concernant   les produits  les plus performants.