Charpente traditionnelle

Une charpente traditionnelle se compose de diverses pièces de bois. Les longues pièces porteuses principales sont appelées les pannes. Les pannes sont dites sablières lorsque les pannes reposent au-dessus des murs porteurs. La dernière panne située au sommet de la toiture est appelée faitière. Sur chaque versant du toit et selon sa surface, sont disposées une ou plusieurs  pannes intermédiaires. Les pannes reposent sur les murs de pignon, de chaque coté de la maison. Si l’écart entre les deux pignons engendre une portée trop importante pour les pannes, on a recours à des supports intermédiaires triangulaires, appelés fermes. Les   fermes sont composées de différentes pièces de bois (entrait, arbalétriers, poinçon…), destinées à reprendre les charges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *