Inerties thermiques

Exemples d’inerties thermiques:

Inertie très  faible (A)

* plancher bois sur isolant

* plafond léger (plaque de plâtre et isolant)

* murs isolés  par l’intérieur ( isolant et  plaque de plâtre)

* murs à ossature bois

* cloisons légères

Inertie faible (B)

Idem que A avec cloisons en carreaux de plâtre

Inertie moyenne (C)

Idem que B avec plancher lourd (10 cm de béton sur isolant)

Inertie forte (D)

* plancher en béton

* murs lourds isolés par l’extérieur

* mono murs d’épaisseur supérieure à 30 cm

* cloison lourdes

* plafond lourd (toiture-terrasse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.