Qu’ est ce qu’ une maison Eco-performante ?

Voici un exemple de maison eco-performante économe de 100m² avec analyse de son coût de fonctionnement sur 20 ans .

Cette maison eco-performante est construite en double mur parpaing / brique creuse ( sauf le mur sud en ossature bois ), isolation des murs en fibre de bois , isolation de la toiture en ouate de cellulose , triple vitrage en façade est et ouest . Elle est équipée d’un poêle à granulés de bois , d’un chauffe-eau solaire couplé à une pompe à chaleur pour l’eau chaude et d’une ventilation double fux .

Les besoins en chauffage , eau chaude sanitaire ( ECS ), ventilation éclairage et auxiliaires sont estimés à 31 kWhep/m² .an .  Les 37,8m² de capteurs photovoltaïques produisent quant à eux 82 kWhep/m².an

Bilan :

Coût de la construction de cette maison eco-performante : 204 597 euros HT ( soit 1 316 euros HT/m² SHON) hors honoraires de la maîtrise d’ oeuvre , coûts des études thermiques et tests de perméabilité à l’air . Le mode constructif , avec notamment le double mur , entraîne un surcoût estimé à  18 euros HT/m² par rapport à un mur traditionnel . L’ installation photovoltaïque a coûté environ 30 000 euros HT .

En partant d’une hypothèse d’ augmentation du coût de l’ énergie de 7% par an , on estime que cette maison eco-performante permet une économie de 51 000 euros sur 20 ans .

Perméabilité à la vapeur d’eau

La perméabilité à la vapeur d’eau s’exprime en g/m.h.mm Hg.

La perméabilité à la vapeur d’eau représente la quantité d’humidité traversant un mètre d’épaisseur de matériau par heure pour une différence de pression d’un millimètre de mercure entre les deux faces.

Plus cette valeur est faible, moins le matériau laisse transiter la vapeur d’eau.

Par exemple, le béton présente une perméabilité de 0,01 à 0,02, la brique creuse de 0,015, le plâtre de 0,01.