Climatisation réversible

La climatisation réversible souffle le chaud et le froid et apparaît idéale pour les économies et notre confort.

climatisation reversibleAujourd’hui, l’offre propose des climatisations réversibles particulièrement efficaces.

Il devient donc possible avec cet unique appareil, en inversant simplement son fonctionnement, d’utiliser en hiver son climatiseur à l’envers. C’est le principe de la réversibilité : les calories sont captées à l’extérieur pour être restituées à l’intérieur.

Climatisation réversible : les apports

Quels sont les avantages d’une climatisation réversible ? Certainement à l’encontre des idées reçues sur les climatiseurs, au premier plan des qualités d’un tel appareil figurent les économies d’énergie. En effet, ce type de climatiseur est bien plus économique qu’un simple chauffage. Et ce sont ces économies réalisées pendant la saison froide qui vont financer la consommation de la climatisation réversible en été. Comment ? En simplifiant le cycle frigorifique de votre climatiseur, celui-ci fonctionne avec un bilan énergétique très intéressant puisque pour 1 kW absorbé par le système (compresseur), celui-ci produit 2 kW de froid et restitue 3 kW de chaleur ! Ce rendement est appelé le Coefficient de Performance.

Ceci n’est évidemment pas sans rappeler le système de la pompe à chaleur qui puise la chaleur de l’air extérieur, même en hiver, pour la « démultiplier » et la restituer à l’intérieur de la pièce. Cette action est possible grâce à l’inversion du sens de circulation du fluide frigorigène. Le condenseur remplit ainsi le rôle d’évaporateur, et inversement. La climatisation réversible peut s’installer au sol, en console ou intégré au plafond. On estime que leur puissance varie de 1600 à 6500 W. Chacune des pièces de votre demeure va pouvoir être climatisée de façon autonome, un thermostat électronique permettant de régler avec précision la température souhaitée. La climatisation réversible reste donc bien un chauffage à part entière.

Quels sont les inconvénients de la climatisation réversible ?

Mais rien n’est parfait, et la climatisation réversible a aussi quelques inconvénients, dont le principal découle du fonctionnement même de l’appareil : il est totalement dépendant des températures extérieures. Le rendement peut donc diminuer et chutera progressivement, en même temps que la température extérieure.

En cas de grands froids ou dans les régions les plus exposées aux fortes chutes de températures, il est alors fortement préconisé d’utiliser un chauffage d’appoint traditionnel. On estime par exemple que la perte est d’environ 25% de la puissance nominale à moins 5°C (ex : 2300 W à 7° pour 1750 W à -5°). Attention toutefois, car même à 5° extérieur, l’économie par rapport à un chauffage électrique classique se situe entre 30% et 50%. En revanche, en deçà de -5°, il est donc prudent de prévoir un chauffage complémentaire.

Une climatisation réversible ne fonctionnera plus à partir de -10° et qu’un écoulement d’eau doit être prévu pour l’unité extérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *