Chauffe eau solaire

Le principe du chauffe eau solaire repose sur la captation de l’énergie produite par les rayons du soleil et l’exploitation de cette énergie pour chauffer l’eau sanitaire.

chauffe eau solaire

Un échangeur thermique se charge de transmettre au ballon de stockage les calories solaires emmagasinées dans le fluide qui parcourt les panneaux. En d’autres termes, le soleil chauffe d’abord un circuit liquide qui offre ensuite sa chaleur à votre eau sanitaire.

Le chauffe eau solaire est composé de 3 éléments principaux :

  • Des capteurs thermiques vitrés, le plus souvent installés sur le toit, qui absorbe le rayonnement pour réchauffer un fluide qui y circule.
  • Un ballon de stockage de l’eau sanitaire relié aux capteurs par un circuit de canalisations étanches et calorifugées.
  • Une station solaire qui sert d’interface entre le ballon et les capteurs et qui comporte tous les éléments de commande et de gestion de l’énergie.

Performance d’un chauffe eau solaire :

Un chauffe eau solaire assure 50% des besoins à Lille et 75% à Marseille.

Il faut donc une énergie d’appoint (chaudière, pompe à chaleur ou électricité). Les panneaux solaires sont conçus pour durer de 20 à 30 ans, et le système ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Les performances des capteurs dépendent du rendement optique et de la déperdition thermique (spécification des modèles sur www.outilssolaires.com).

Les industriels de la filière ont par ailleurs mis en place le label O solaire, qui garantit la qualité des kits complets (ballon + capteur + régulateur).

Il existe différents types de chauffe eau solaire :

Chauffe eau solaire à circulation forcée :

Grâce à une pompe qui transmet la chaleur, couplée à un régulateur électronique, le ballon peut-être implanté n’importe où, même loin des capteurs. Le fluide caloporteur ne s’écoule que si l’écart de température entre les capteurs et le bas du ballon dépasse un seuil déterminé. Ce type d’installations coûte bien sûr plus cher.

Chauffe eau solaire à thermosiphon :

Les deux éléments sont séparés et la circulation de chaleur passe des capteurs au ballon naturellement, grâce aux différences de densité entre eau chaude et eau froide. Ce qui implique que le ballon soit installé impérativement plus haut que les capteurs (dans des combles par exemple). La mise en œuvre de ce chauffe eau solaire est plus délicate que celle des autres équipements.

Chauffe eau solaire monobloc :

Le panneau et le ballon forment un seul élément sur un même châssis installé à l’extérieur. Le Chauffe eau solaire monobloc est plutôt adapté aux pays chauds car, sous nos latitudes, les pertes thermiques sur le ballon peuvent être importantes.

Prix d’un Chauffe eau solaire :

Le chauffe eau solaire permet de faire des économies annuelle de 40 à 60% en moyenne, soit environ 150 euros sur l’année. Pour 3 à 5 m² de capteurs solaires avec un ballon de 200 à 300 litres (3 à 4 personnes), il faut compter entre 5 000 et 9 000 euros TTC, pose comprise. Des aides financières existent pour l’installation d’un chauffe eau solaire.

A propos de Chauffe eau solaire

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.