Quelle consommation moyenne de chauffage ?

Le secteur du bâtiment produit 25% des émissions de CO2 (presque autant que les transports …) mais représente 46% de l’énergie consommée en France, dont plus de 70% rien que pour le chauffage. Ce dernier participe donc activement au réchauffement climatique et, de surcroît, il pèse très lourd dans le budget des ménages.

Que révèle votre facture de chauffage ?

On estime en France qu’un logement consomme en moyenne 110kWh/m²/an pour le chauffage et ce chiffre peut doubler pour les logements construits avant 1975 (20 millions de logements en France soit deux tiers du parc total). Or, les nouvelles techniques de construction abaissent considérablement ces consommations (moins de 50kWh/m²/an, soit une réduction par cinq des consommations d’énergie … et de vos factures), voire atteignent une consommation nulle !

Vous avez donc intérêt à mettre en œuvre des mesures qui permettront de réduire vos dépenses de chauffage. Que vous habitiez une maison individuelle ou un appartement, différentes solutions techniques s’offrent à vous, même si – il faut en convenir – elles s’adressent avant tout aux propriétaires. Toutefois, adopter certains gestes et modifier quelques habitudes permet d’emblée de réduire significativement ses consommations. Cet ouvrage va vous guider pas à pas pour faire vos choix en toute connaissance de cause.

L’environnement, à quel prix ?

On estime qu’un ménage (soit 2,3 personnes selon l’ INSEE) dépense en moyenne 1683 euros pour son énergie dont 72% sont consacrés au chauffage, soit un peu plus de 1020 euros par an. Dès lors qu’une meilleure isolation et des moyens de chauffage alternatifs permettent d’économiser ne serait-ce que 50% de votre facture, vous mettez de côté 500 euros par an. Les investissements – qui peuvent être lourds – sont néanmoins souvent rentabilisés en 5 à 7 ans, soit largement moins que la durée de vie du matériel et de votre logement . De plus, de nombreuses aides financières conséquentes accélèrent le retour sur investissement – c’est donc le moment d’en profiter.

Inégalité des coûts de chauffage entre logements.

Le prix de votre facture de chauffage dépend du niveau d’isolation du logement. Si le logement est récent et qu’il consomme naturellement peu en énergie, peu importe la méthode de chauffage choisie, le montant de la facture globale en fin d’année ne sera pas impactée de manière significative. En revanche si le logement est ancien et qu’il est très énergivore, alors le type d’énergie que vous allez choisir (fioul, chauffage au bois, chauffage électrique ou au gaz) pourra augmenter ou diminuer de façon importante votre facture de chauffage.

Aussi l’entretien compte pour beaucoup dans votre facture de chauffage. Pensez à faire entretenir votre chaudière et vos radiateurs, cela permettra de faire des économies d’argent et d’énergie et d’augmenter la longévité de vos appareils.

Par ailleurs, pensez à utiliser le chèque énergie pour diminuer vos dépenses !

A noter que plusieurs sites proposent d’estimer les économies pouvant être faites si on isole le logement. Vous pouvez regarder ces sites et utiliser ces simulateurs MAIS sachez qu’ils sont surtout destinés à recueillir vos coordonnées pour tente de vous avoir comme clients et qu’ils ne sont pas très justes au niveau du calcul. En effet, la méthode qui sert à estimer la consommation et donc la facture d’énergie comporte plus de 100 critères. Il est impossible à un simple simulateur sur un site de vous demander de donner toutes ces informations et donc ces simulateurs d’économie d’énergie se basent sur des hypothèses qu’ils prennent par défaut. Vous renseignez au total 20 informations au maximum et donc plus de 80 sont « imaginées ». Au final, il y a peu de chances que l’économie promise soit au rendez-vous !

Vous pouvez consulter les nouvelles règles de calcul du DPE (diagnostic de performance énergétique) et télécharger gratuitement la méthode 3CL.

A propos de Quelle consommation moyenne de chauffage ?

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.