Pare vapeur : pose et fonctionnement

Qu’est-ce qu’un pare vapeur ?

Dans un logement, la vapeur qui provient de la respiration, des douches, de la cuisine, doit s’évaporer. La vapeur va traverser les matériaux poreux (ex : plâtre) et se condenser au contact de la première paroi froide et/ou étanche rencontrée. Toute isolation qui ne tient pas compte de ce principe risque de graves problèmes d’humidité : moisissures, champignons, eux-mêmes à l’origine de troubles respiratoires et d’allergies. Une bonne ventilation associée à une isolation sur des murs sains réduit les risques de condensation.

pare vapeur pose isolation

Toutefois, pour des pièces sensibles (ex: salle de bain), des maisons sous climat froid (différentiel d’humidité important entre l’extérieur et l’intérieur) ou pas très saines, suivant la nature de l’élément porteur et de l’isolant (certains sont très résistants à l’eau), il faudra prévoir un pare vapeur pour empêcher l’humidité de migrer par capillarité dans les parois. Il s’agit généralement d’une feuille, de peinture ou d’une membrane étanche à la vapeur d’eau qui est placée entre l’élément porteur et l’isolant. Parfois, un freine vapeur (même principe mais moins étanche) pourra s’avérer suffisant .

Le pare vapeur est un matériau qui s’oppose au passage de la vapeur d’eau. Etanche à la vapeur d’eau, pour être efficace, cet écran doit être continu et ne présenter aucune perforation ou dégradation.

Comment pose-t-on un pare vapeur ?

La pose d’un pare vapeur est assez contraignante car il est impératif de recouvrir toutes les parois, avec des raccords parfaitement jointoyés, y compris lors de tout percement (même un clou) pour éviter des fuites concentrées en vapeur d’eau qui favoriseraient les moisissures.

Il est impératif de bien assembler les couches de pare vapeur entre elles à l’aide d’adhésifs spéciaux pour empêcher toute fuite. Qu’il soit en film kraft polyéthylène, kraft aluminium, polyane, PVC, polyester ou tout autre matériau lui conférant une faible perméabilité à la vapeur d’eau.

Dans une isolation thermique, il importe de toujours disposer les écrans pare vapeur du côté chaud de l’isolant, c’est à dire vers l’intérieur des locaux, pour éviter le risque de condensation de la vapeur dans l’épaisseur de l’isolant. En effet, par mouvement de convection, l’air chaud humide se déplace et, si l’isolant n’est pas protégé, il se charge d’air humide, et devient inefficace.

A noter, qu’il existe également des pare pluie (ou écran sous-toiture) qui protègent à la fois la charpente et l’isolant des intempéries. Ils sont positionnés du côté extérieur de l’isolant tandis que le pare vapeur est du côté intérieur, le côté chaud.

Le point de rosée :

Le pare vapeur permet également d’éviter le point de rosée. Le point de rosée est la température à laquelle l’air devient saturé en vapeur d’eau et se condense. L’eau perle alors sur les parois, parfois entre un isolant et un mur – ce qui entraine de lourdes conséquences (humidité et dégradation des matériaux). Il existe des appareils de mesure pour obtenir cette valeur.

A propos de Pare vapeur : pose et fonctionnement

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.