Tout savoir sur les devis et les tarifs en plomberie

Les plombiers, comme les vitriers ou les serruriers, sont souvent appelés en urgence.

Très souvent aussi avec ces 3 corps de métiers, les tarifs peuvent atteindre des sommes qu’un médecin ou même un avocat ne pratique pas.

Avant même que le plombier, vitrier ou serrurier ne commence à travailler, il faut demander un DEVIS (même en urgence) chose qui commencera par savoir si l’établissement du devis est payant ou pas 🙂

Un devis de plombier est-il obligatoire ?

Depuis le 1er avril 2017 , un plombier doit obligatoirement présenter un devis avant d’intervenir.

Auparavant, le devis n’était obligatoire que si le montant de l’opération estimé dépassait les 150€ TTC. Cependant, si la situation dans laquelle intervenait le plombier était une situation d’urgence absolue, soit pour des personnes soit pour les locaux alors la réalisation d’un devis n’était pas obligatoire.

Dans la situation où le coût des travaux estimés par le plombier n’était pas supérieur à 150€ alors le devis n’était pas obligatoire. Cependant, si vous le demandiez au plombier, ce dernier devait vous fournir un devis.

Le devis du plombier doit être fait obligatoirement en double exemplaire, un pour le plombier et un pour le client.

Que doit contenir le devis du plombier ?

Le devis doit obligatoirement :

  • contenir la mention « devis reçu avant l’exécution des travaux »
  • être signé et daté
  • renseigner le nom de l’entreprise
  • renseigner le total hors taxe et toutes taxes comprises
  • renseigner sur le nom et les coordonnées du client
  • renseigner sur la durée de validité du devis
  • Il doit être mentionné le fait que le devis soit payant ou non
  • contenir le décompte de chaque prestation avec le prix et un descriptif
  • contenir le numéro de référence de la garantie décennale
  • dans le cas où il s’agit d’un jour (ou d’une heure) impacté(e) par des changements de tarifs ( un jour férié par exemple) alors cela doit être mentionné sur le devis.

Le plombier doit-il remettre une note ou une facture ?

Oui, dès que la somme demandée dépasse les 25 €, cette note (qui est le plus souvent une facture) doit être remise au client par le plombier.

Cette « note » doit comporter la date du dépannage, la ou les prestations effectuées par le plombier.

Comment connaître les prix pratiqués par un plombier ?

Depuis le 1er avril 2017, les plombiers possédant un site internet ont l’obligation d’y indiquer certaines informations telles que : le coût du devis, le taux horaire de la main d’œuvre ou encore les frais de déplacement.

Quels sont les prix pratiqué par les plombiers ?

Vous l’avez compris, les tarifs de plomberie varient en fonction de différents éléments (Le coût de la main d’œuvre, le jour, l’opération demandée, etc…).

Ce qu’il faut savoir en premier lieu, c’est que le plombier est libre de fixer ses tarifs. Les tarifs pour les interventions de plomberie ne sont pas réglementés. Un plombier n’a pas d’obligation de s’aligner sur la concurrence et peut proposer des prix élevés s’il le souhaite. C’est pourquoi, les prix pratiqués par les plombiers peuvent varier énormément.

Ainsi on estime qu’en moyenne, les prix sont plus élevés de 40% à Paris, par rapport à ceux pratiqués en province.

Le tarif hors taxes d’un plombier travaillant en Île-de-France varie le plus généralement entre 70 et 140 euros de l’heure. En province, le tarif hors taxes pratiqué par les plombiers varie entre 35 et 70 euros, toujours pour une heure de travail.

Attention au fait que le prix que vous payez pour l’intervention d’un plombier n’est pas hors taxes mais toutes taxes comprises. Le taux de TVA dépend de l’intervention réalisée par le plombier.

Si vous faites appel à un plombier pour une prestation à effectuer en rénovation d’un logement ancien alors le taux de TVA qui s’applique est de 10%. A l’inverse, si vous faites appel à un plombier pour une intervention concernant un dépannage dans un logement neuf alors c’est le taux de 20% de TVA qui s’applique.

Lorsqu’un plombier intervient il facture aussi des frais de déplacement. Ceux-ci varient entre 20 et 100 euros. Ils dépendent de plusieurs facteurs comme la distance entre le lieu d’intervention et le siège social de la société ou encore le prix des carburants.

Quelques exemples de prix pour des interventions de plomberie

Pour une fuite d’eau urgente, les prix devraient varier entre 120€ et 350€.

Pour un changement de chauffe-eau, les prix peuvent être entre 150€ et 400€.

Que faire en cas de problème sur une facture de plombier ?

En cas de problème et de mésentente pour une facture, il existe de multiples moyens de demander un arbitrage. Le mieux est de prendre contact avec la Direction Départementale de la Concurrence.

Bénéficiez-vous d’un délai de rétractation ?

Oui lorsqu’il ne s’agit pas d’une opération d’urgence. Dans le cas contraire vous n’en bénéficierez pas.

Que faire si vous jugez que le travail du plombier a été mal fait ?

Si après l’intervention du plombier les problèmes persistent où si d’autres se développent du fait de son intervention alors vous pouvez lui demander de revenir. Celui-ci ne devrait pas, dans ce cas, vous facturer.

Cependant, si aucun accord n’est trouvé entre vous et le plombier alors vous devez envoyer une mise en demeure avec accusé de réception à l’artisan. S’il ne vous répond pas vous pourrez vous tourner vers le juge de proximité ou le tribunal d’instance.

Bon à savoir : Pour économiser de l’argent, on peut aussi acheter soi-même les pièces détachées, ce qui fait obligatoirement baisser la facture. Mais attention aux erreurs possibles.

Bon à savoir : Une fois la facture faite, assurez vous que cette dernière reprend bien les éléments du devis et n’en invente pas de nouveaux.

Vous recherchez un plombier à Paris ? Voici un annuaire de plus de 400 plombiers à Paris.

A propos de Tout savoir sur les devis et les tarifs en plomberie

Commenter ou poser une question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.